L’orthografe ai cent nul doute un sujé brulant d’en le domène professionnel au jours d’huit. Vos yeux vous brûlent ? Alors nous sommes bien sur la même longueur d’onde ! Que vous a inspiré la lecture de cette première phrase ? Un manque de crédibilité ? Une envie d’arrêter de lire ce qui suit ? Ou juste de vous arracher les cheveux ?

Les études sont claires, la population actuelle comparée à celle d’il y a trente ans a de plus en de mal à écrire sans faute d’orthographe. Pour la même dictée soumise à des élèves de CM2, nous sommes passés de 10.6 fautes en 1987 à 18 en 2015, un constat sans appel. La montée des échanges électroniques, la normalité du langage SMS, les correcteurs intuitifs et l’abandon progressif de la lecture en sont les causes principales.

Pourtant, l’effet banalisation des fautes d’orthographe n’a semble-t-il pas encore touché le domaine professionnel.

Selon une étude Ipsos, 83% des recruteurs considèrent comme rédhibitoires les fautes d’orthographe, de grammaire et de conjugaison, jugeant cela comme une marque de négligence ou un manque de considération du destinataire. Et chiffre encore plus parlant : 93 % des décideurs jugent que les lacunes en expression écrite ou orale et en orthographe de leurs équipes ont « des répercussions très importantes sur leur crédibilité et leur efficacité professionnelle, et par conséquent sur la réputation, la productivité et même la performance financière des entreprises ».

Aujourd’hui, on compte une moyenne de 9 mails sur 10 envoyés qui comporterait au moins une faute d’écriture.

Mais rassurez-vous, rien est irréversible. Il existe des solutions pour palier à cette faiblesse.

  • Pensez bien sûr à bien relire ce que vous envoyez, à réfléchir à vos accords … allez on y croit, la grammaire est votre amie !
  • Utilisez les correcteurs d’orthographe, pas d’excuse ils sont partout dans notre technologie actuelle …
  • Faîtes-vous relire. Nous avons tous ce collègue « le boss de l’orthographe », véritable sniper des fautes grammaticales prêt à relever tous vos défis !
  • Mettez-vous à la lecture : non seulement vous passerez un moment de détente rien qu’à vous, mais il aidera aussi, tout en douceur, à conditionner votre esprit à l’écriture de certains mots et certains accords.
  • Formez-vous ! La formation Voltaire est certainement la plus célèbre, il s’agit d’une formation accélérée agrée CPF qui vous fera un petit rappel de toutes les règles d’écriture de base. La méthode Line Sommant peut aussi être envisagée, il s’agit d’un ouvrage des éditions Larousse, dont la méthode est : « 15 minutes par jour pour stimuler votre orthographe »
  • J’ai gardé ma solution préférée pour la fin … Contactez-moi ! En véritable maniaque des fautes d’orthographe, de grammaire et de conjugaison, n’hésitez pas à me confier vos écrits avant de les transmettre à leur destinataire final, je traquerais la moindre erreur jusqu’à la dernière !

 

Je voudrais simplement conclure cet article en vous rassurant un peu (parce que je sens cette boule qui vous monte à la gorge et vous angoisse) : personne n’est infaillible ! Tout le monde fait des fautes de temps à autre. Il s’agit tout simplement d’en consommer avec modération… « né ce pas » ?

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.