Les fêtes de fin d’année approchent, c’est l’occasion idéale de penser à vos clients et à vos partenaires ! Vous trouvez ça vieux jeu ? Détrompez-vous ! Outre-Manche c’est une pratique très courante de s’envoyer des cartes de vœux, que l’on suspend autour du sapin de Noël. C’est le petit geste qui fait chaud au cœur, une marque de délicatesse. Pour vous c’est surtout l’opportunité de vous faire bien voir auprès de vos relations professionnelles, de montrer à vos clients et/ou partenaires que vous pensez à eux afin de renforcer vos liens. Mais aussi de leur remémorer que vous êtes toujours présent s’ils ont besoin de vous, et donc, bien sûr, de les fidéliser ! La manière dont vous aller le faire est très importante, car le but est avant tout d’améliorer l’image de votre entreprise et d’apparaitre comme une enseigne proche de ses clients.

Tout d’abord, il vous faut choisir la période à laquelle vous le ferez.

  • Ce peut être pour les fêtes de fin d’années en leur souhaitant de passer de bonnes fêtes : l’idéal sera de les envoyer la semaine 50 juste avant Noël.
  • Vous pouvez aussi célébrer la nouvelle année avec eux et leur présenter vos vœux, dans ce cas on choisira plutôt le début d’année, jusqu’au 31 janvier au plus tard.

Ensuite, vous devez vous pencher sur le support, 2 choix possibles : la carte physique ou l’e-mail. Evitez l’utilisation de SMS, très impersonnel et intrusif, le message que vous voudriez transmettre risque fortement de ne pas atteindre ses objectifs. Ces 2 options ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients, à ne pas prendre à la légère :

Bref vous l’aurez compris, pour quelque chose de vraiment qualitatif et impactant, on préfèrera plutôt la carte physique. Vous pouvez choisir un modèle créatif et innovant (pourquoi pas une de ces nouvelles cartes biodégradables que votre client pourra planter pour obtenir des fleurs, des légumes ou des herbes aromatiques !). L’important si vous optez pour une carte, c’est qu’elle soit de bonne qualité et bien réalisée, un simple flyer aura plus de chance de partir à la poubelle sans même être lu. L’option écriture à la main, ou même juste la signature manuelle est un vrai plus, il prouve votre implication dans la relation professionnelle. Mais effectivement, c’est une tâche chronophage. Si vous voulez gagner du temps (et de l’argent !), la carte virtuelle fera l’affaire, mais sans la certitude d’être lue, et d’atteindre ses objectifs.

Voici une 3ème option pour mettre toutes les chances de votre côté : hiérarchisez vos contacts. Une jolie carte pour vos plus gros clients / partenaires et une carte virtuelle pour vos petits clients/prospects.

Enfin, que devez-vous inscrire sur vos cartes ? Il s’agit bien là de cartes de vœux et non d’une opération publicitaire ! Exit les incitations à l’achat, remise, bon d’achat, promotion … qui risquent de totalement casser l’objectif d’amélioration d’image de marque. Vous pouvez tout simplement souhaiter à vos contacts de passer de bonnes fêtes en famille ou leur présenter vos souhaits pour la nouvelle année et les remercier de leur fidélité, comme vous le feriez pour vos proches (de manière plus professionnelle on est d’accord…). Il n’est pas impossible de glisser habilement un petit mot sur votre entreprise, en présentant par exemple vos objectifs ou vos événements pour l’année à venir (une nouveauté dans votre organisation, une soirée privée …).

J’ai surtout envie de vous dire que vous devez vous faire plaisir sur cette création, mettre votre touche à vous, transmettre de la bonne humeur, « souriez, c’est fêtes ! » Et si vous êtes toujours en manque d’inspiration, de temps et d’organisation, n’hésitez pas à me joindre, j’ai plein d’idées pour vous !

 

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.